Historique

CORPORATION LOISIRS DE JEUNESSE

La Corporation Loisihttp://www.aubergeducoeurletransit.net/index.html#page=historiquers de Jeunesse (Rimouski) Inc. s’est prioritairement intéressée depuis sa mise sur pied à élaborer et à réaliser de nombreux projets d’aide aux jeunes et spécialement aux plus défavorisés.

La Corporation Loisirs de Jeunesse (Rimouski) Inc. a été fondée le 12 mai 1972 par l’Abbé Valois Corriveau dans le but d’opérer une Auberge de Jeunesse.

 

LE TRANSIT

En 1983, suite à l’incorporation de la Maison des Jeunes de Rimouski, la Corporation Loisirs de Jeunesse s’est tournée vers un groupe-cible plus âgé, les 18 à 25 ans défavorisés, c’est-à-dire les assistés sociaux, les jeunes chômeurs et les jeunes sans revenu.

Les membres du Conseil d’administration se sont penchés sur la problématique des sans-emploi. Consciente de cette réalité à laquelle se butent les sans-emploi de notre région, soit ce rapport direct entre le manque d’argent et l’augmentation de la délinquance, du taux de suicide, l’isolement et le découragement, la Corporation a mis sur pied et ce, depuis septembre 1983, une maison d’hébergement en réponse à la problématique de cette jeunesse démunie.

En 1985, la Corporation a canalisé son énergie afin de travailler au mieux-être de ce groupe-cible, voulant briser davantage l’isolement et donner la possibilité de bénéficier de ses services à un plus grand nombre de jeunes adultes. Elle met sur pied un café -rencontre ayant comme particularité un centre de documentation, d’information et de références, relié spécifiquement au marché de l’emploi, au retour aux études, aux projets permettant des débouchés et sur les ressources du milieu accessibles, mais parfois inconnues des jeunes adultes.

Le Transit est maintenant l’endroit idéal pour outiller le jeune adulte en difficulté dans sa démarche d’implication sociale et un véritable endroit de rencontres, d’informations et de documentation à caractère référent. Bien entendu, tous les jeunes ont accès à ce centre et aux services de référence.

En 1987, le Transit extensionne l’âge de son groupe-cible, c’est-à-dire qu’il passe à 18-29 ans. Pourquoi ce changement ? Suite aux nombreuses demandes des années antérieures de gens âgés de plus de 25 ans, et aussi parce que ces gens sont confrontés à la même réalité financière.

En décembre 1988, après de longues et mûres réflexions, le conseil d’administration, de concert avec l’équipe des travailleurs et travailleuses, prennent la décision d’opérer le Transit sur une base annuelle. C’est seulement au mois d’octobre 1989, après des travaux majeurs de rénovation de la maison que le Transit commencera à opérer à l’année en offrant un troisième service, soit un volet hébergement touristique sous forme de plateau de travail pour les résidantes et résidants du Transit.

En 1988, le Transit devient membre sympathisant du Regroupement des maisons d’hébergement jeunesse du Québec et en juin 1989, nous recevons notre statut de membre régulier. L’adhésion à ce regroupement nous a permis d’évoluer, de partager et de grandir.

En septembre 1990, réunis en assemblée générale annuelle, les membres entérinent la proposition des travailleurs et du conseil d’administration soit de mettre fin à l’hébergement touristique (suite à l’expérience vécue) et d’explorer de nouvelles avenues pour le plateau de travail.

En février 1991, les membres de la corporation réunis en assemblée générale spéciale décident unanimement de changer le nom de Corporation Loisirs de Jeunesse (Rimouski) Inc. pour maison d’hébergement jeunesse Le Transit, suite à diverses recommandations et pour clarifier, par notre nom, notre raison d’être.

En avril, une réponse défavorable du Ministère des Institutions financières nous est parvenue. Notre nom n’a pu être retenu, déjà une maison d’hébergement porte un nom similaire. De ce fait, nous convenons de garder la même appellation, soit Corporation Loisirs de Jeunesse (Rimouski) Inc.

En octobre 1993, nous convenons d’accepter les jeunes adultes de 30 ans et ce, en fonction de la réalité socio-économique.

En septembre 1995, le Transit, tout comme les 23 autres maisons membres du Regroupement des maisons d’hébergement jeunesse "Les Auberges du Coeur du Québec", adopte sa ligne éditoriale qui devient la référence à notre mission.

En juin 1997, lors de l’Assemblée générale annuelle, des modifications sont apportées à nos règlements généraux afin de les actualiser à nos réalités. Le nombre d’administrateurs passe de 7 à 8, un poste sera réservé à un ancien résidant ou jeune adulte de moins de 30 ans et un poste à un membre de l’équipe de travail.

En 1997, l’Auberge du Coeur Le Transit devient notre nouvelle appellation.

En mars 2001, ouverture de L’Antre d’Eux”, un appartement avec support communautaire.

En novembre 2003, nous soulignons le 20e anniversaire de l’Auberge du cœur Le Transit.

En janvier 2004, nous effectuons des travaux majeurs de rénovation et l’achat d’équipements informatiques, télécommunications et mobilier, grâce à une subvention du DHRC dans le cadre du programme IPAC.

En avril 2006, suite à de nombreuses tentatives de financement, les travaux d’agrandissement ont été réalisés grâce à une subvention de la SHQ dans le cadre du PAMH (programme d’améliorations des maisons d’hébergement).

En décembre 2007, suite à des négociations avec l’Agence de la santé et des services sociaux du Bas-St-Laurent, les per diem ont été intégrés dans le financement de base (PSOC).

En 2008, nous avons souligné les 25 ans d’existence de l’Auberge du cœur Le Transit lors de la nuit des sans abri. Après réflexion et soucieux de répondre aux besoins du milieu, nous avons ouvert nos portes aux jeunes de 17 ans et nous nous adressons officiellement aux jeunes de 17 à 30 ans.

En février 2009, grâce à une subvention du DRHC dans le cadre du programme IPLI, nous avons effectué des rénovations au niveau des douches, des plafonds et des planchers dans l’ancienne partie de la maison.

Durant l’année 2009-2010 nous avons collaboré avec d’autres organismes à la mise sur pied d’une coopérative de logement sociaux comprenant cinq petits studios, « Le Gîte la Grande Voile », dont la gestion est assurée par le groupe « Les Habitations Populaires de l’Est ». Nos résidants et anciens résidants y auront accès ce qui leur donnera un bon coup de main à la fin de leur séjour.

En février 2010, nous avons pu poursuivre les travaux d’entretien de l’ancienne partie de la maison (peinture) et acquérir un nouveau mobilier de cuisine grâce à une subvention du DRHC dans le cadre du programme SPLI.

En 2012, grâce à une subvention du DRHC dans le cadre du programme SPLI, nous avons pu effectuer des travaux extérieurs d'entretien et de réparations (corniches,cabanon,escaliers) et procéder à la rénovation de la galerie et de l'entrée principale.

En 2013, nous avons souligné le 30e anniversaire de l'Auberge avec une nouvelle image corporative.

L’Auberge du cœur Le Transit continue à se consolider et à maintenir ses acquis au fil des années et ce, grâce à la collaboration de différents acteurs du milieu.